CASQUES DE CHASSE : la protection auditive

Dans le monde de la Chasse, nombreux sont ceux qui connaissent des pertes auditives plus ou moins importantes. Le phénomène n’est certes pas nouveau et les plus anciens d’entre nous se souviennent de ces « vieux sourds comme un pot ». L’âge avancé était le plus souvent mis en cause et parfois l’on entendait un « pas étonnant avec tous les coups de fusils qu’il a tiré dans sa vie ». Bien évidement, cela était une fatalité puisque rien n’existait vraiment pour pallier à ce problème. De nos jours, beaucoup de choses ont changé et nous voyons ici et là dans les sociétés de Chasse, des chasseurs qui ayant rencontré des problèmes d’audition, se protéger les oreille à l’aide d’un casque. Un chasseur me rapportait récemment s’être retrouvé il y a quelques années 3 jours en clinique suite à un « mauvais coup de feu », avec pour conséquence une interdiction de tir de plus d’un an  et depuis des acouphènes qui lui pourrissent la vie. Le port du casque de protection lui a permis le retour à son activité favorite. Personnellement, je connais bien le problème également et même si je n’ai pas subit de tels dommages, je suis également victime d’acouphènes et sais ce qu’est de se coucher sans pouvoir s’endormir à cause de sifflements perturbants. L’efficacité de ces casques de Chasse est incontestable et je ne vous parle même pas de ceux qui pratiquent le Ball-Trap.

Si la protection auditive est efficace pour ceux qui ont rencontré des problèmes, la bonne solution reste de se protéger avant de rencontrer ces problèmes.

Sur le marché actuel, nous trouvons de tout avec du très bon, mais malheureusement également du très mauvais. Cela va du casque de protection à 30€ d’origine incertaine, au plus sophistiqué incluant les dernières technologie dont le système Bluetooth permettant de se connecter à un smartphone ou autre accessoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Méfiez-vous des casques de Chasse « bon marché » de marque inconnue. Leur protection réelle reste relative et leur utilisation peut parfois se révéler fatigante, faute aux bruits de fond, à l’incapacité de savoir d’où viennent les sons et tout autres désagréments liés à la piètre qualité du produit.

A l’inverse, l’inclusion d’une technologie telle que le système Bluetooth se justifie-t-elle à la chasse, d’autant plus qu’il est fort consommateur d’énergie?

Quel que soit le niveau de modèle qui vous intéresse ou simplement pour un problème de budget, choisissez un produit dans une marque reconnue pour la qualité de ses produits. Nous avons réalisé pour vous un cahier des charges qui nous a permis de tester des modèles qui nous paraissaient correspondre à la majorité des chasseurs afin de sélectionner un ou plusieurs casques offrant un maximum de critères recherchés.

En tout premier lieu, il faut qu’il offre une bonne protection auditive et là, tout casque de marque de bonne facture offre la protection recherchée. Mais me direz-vous, n’est-ce pas là tout ce qu’on lui demande? Eh bien non car en action de Chasse, s’il faut atténuer le bruit du coup de feu qui devient dans la plupart des cas un « pfouttt », il faut également déceler le moindre bruit trahissant le déplacement d’un animal et si possible distinguer avec la plus grande précision de quel côté il arrive. C’est à se moment là que de nombreux modèles se trouvent éliminés. Seuls les casques de protection équipés de 4 micros ont été capable de nous proposer une réelle perception à 360°. Seuls les casques de Chasse possédant des filtres anti-vent sur chaque micro nous ont offert un réel confort. Notre système auditif naturel n’étant pas toujours parfaitement équilibré entre la droite et la gauche, une balance permettant d’équilibrer ces deux côtés s’est également révélé d’une grande utilité. Enfin dernier critère et non des moindre, qui celui-là n’est plus d’ordre technique mais reste pour le moins important, c’est celui du budget. Les modèles à 400€ et voir d’avantage, offrent sans problème tout ce qu’on leur demande et même un peu plus -ce qui n’est pas toujours utile- mais ont une capacité époustouflante à alléger de la manière la plus rapide possible votre porte-feuilles.

A l’issue de notre test, quelques modèles de deux marques ont fait la différence et un en particulier qui nous a donné entière satisfaction tant au niveau de la qualité que des prestations pour un tarif vraiment contenu. Il s’agit du Walker’s Alpha Muff 360 . Il a tout : 4 micros intégrant chacun un filtre anti-vent, un réglage séparé droite/gauche et même une amplification de 9x des bruits les plus subtiles.

 

Son prix?   Je vous laisse le découvrir en cliquant ICI

 

Commentaires

  1. bonjour,je possede un casque identique que la photo mais voila j attend le vent a l ‘interieur ,ou en saison quand la feuille tombe ca devient horrible a entendre. pouvez vous me dire que faire pour eviter d’entendre le vent a l interieur du casque . merci cdt

    • Bonjour Sébastien,
      Malgré la présence de filtres anti vent efficaces, il est normal d’entendre le vent. Si ce bruit est trop fort, c’est que votre casque est réglé avec trop de puissance. Si toutefois comme vous le précisez vous entendez le vent à l’intérieur, peut-être avez-vous une prise d’air. Cela arrive parfois avec les branches de lunettes.

  2. bonjour
    pouvez vous me dire si le casque a une prise jack (ou autre)pour brancher un talkie par exemple.
    je possède un peltor sport tac. est ce que ce modèle est vraiment meilleur?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherches populaires : Vêtements de chasse, Technique de chasse
Remonter